12 avenue des Prés - 78180 MONTIGNY LE BRETONNEUX / ZI LES PRAGUES - Impasse du Terril 13530 TRETS

+33 1 83 62 58 11 contact@idema-group.com

Réseaux sociaux d’entreprise : les clés pour réussir

Cadres

Pour une entreprise, le déploiement d’un réseau social interne représente désormais un moment clé du passage au numérique. Les solutions proposées se multiplient et se diversifient de jour en jour. Pourtant, selon le cabinet d’études Gartner, seuls 10% de ces projets sont réussis. Dans la grande majorité des cas, le taux d’utilisation de l’outil est loin des attentes initiales. Le magazine Courrier Cadres & Dirigeants de décembre 2014 a publié un article reprenant les conseils de Laurent GARNIER Directeur Général de iDeMa.

En voici un extrait.

Parmi les nombreuses situations d’échec, on trouve principalement des entreprises dont la démarche se résume à la mise en place d’une solution toute faite, en se basant sur une idée simple  : si elle a marché chez d’autres cela sera aussi le cas chez elles. Les collaborateurs sont ensuite censés investir naturellement et par eux-mêmes les outils collaboratifs mis à leur disposition. Une préoccupation nécessaire à la réussite du projet leur manque, il faut d’abord penser à l’utilisateur final, à toutes les étapes  : la conception, le déploiement et l’usage. Et se demander quelles sont les conditions à réunir pour mieux prendre en compte l’usager et pour rendre ainsi plus attractive sa solution de réseau social d’entreprise (RSE).

Définir le besoin

Beaucoup de projets RSE échouent tout simplement parce que la solution déployée ne correspond à aucun besoin métier. Certes leurs bienfaits sont pour la plupart indirects. Ils bénéficient aux missions de l’entreprise par le biais d’une meilleure communication et d’une plus grande place donnée à l’innovation, mais il est nécessaire de cerner les besoins de chacun pour choisir ou développer la solution qui convient. Un diagnostic des pratiques collaboratives actuelles de l’entreprise s’impose. Cela peut passer par des phases de test limitées à des petites communautés, des groupes pilotes. Ces périodes d’incubation mettent souvent en lumière des marges d’amélioration dont il aurait été difficile de prendre conscience sans un test pratique. Des collaborateurs de services différents réalisent que leurs zones de veille se recoupent et mettent en place un outil collaboratif pour échanger sur leurs domaines d’expertise respectifs.  D’autres comprennent qu’une partie de leur travail de documentation et de formation des nouveaux employés pourrait être avantageusement remplacée par une base de données centralisée. Ils la créent et l’enrichissent eux-mêmes au fur et à mesure en fonction des besoins, mettant ainsi fin aux avalanches de mails qui caractérisent souvent l’intégration de nouveaux collaborateurs.

Former sans formater

Aujourd’hui, il est évident pour tout le monde que l’on ne déploie pas un nouvel outil de travail sans former les utilisateurs bien en amont. Mais dans le cas d’un réseau social d’entreprise, la formation ne doit pas se contenter de transmettre l’information et d’apprendre à utiliser l’interface. Elle doit être un moment de découverte ludique pendant lequel chacun pourra envisager son propre usage, selon son mode de fonctionnement, sans pression vers une démarche forcée et formatée. L’outil doit être présenté comme un espace de liberté et d’expression, dans le respect bien sûr de la prudence et des règles qui prévalent pour toute communication professionnelle  ! L’autocensure est une cause majeure de désengagement des collaborateurs. L’expression personnelle fait partie de la culture de très peu d’entreprises et l’on peut comprendre pourquoi  : le silence est souvent l’attitude la moins risquée, d’autant plus quand on se sent jugé par ses managers. Il faut donc éviter que s’installe une crainte du RSE assimilé à un outil de surveillance.

La suite dans le numéro de Courrier Cadres & Dirigeants de décembre 2014, avec comment intégrer le RSE au cœur de la stratégie de l’entreprise et Rejoindre les rangs des entreprises collaboratives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>